La présidente

La présidente

Officier de l’ordre du mérite de l’Education Nationale.

Madame ZIKPE Thérèse

Présidente

Mot de la présidente

Cher (e) ami(e),
Je voudrais avant tout, te remercier pour l’honneur que tu nous fais de nous visiter.

De profession enseignante, il m’a été donné de faire des constats dans le  milieu scolaire, qui m’ont motivée à créer l’ONG ’’Les Amis De l’Ecole (LADEC),’’ Organisation Non Gouvernementale agissant depuis le 18 décembre 2015, en vue d’apporter un plus à la situation sanitaire  des élèves à l’école.

 

Constat I ; le premier fait marquant, c’est l’absence dans la quasi-totalité des écoles primaires publiques, des caisses à pharmacie. L’Ecole se trouvant ainsi dans l’impossibilité de faire face à l’éventualité des cas de maladies d’élèves  pendant les cours, laisse l’enfant rentrer en famille avec son mal alors que les parents peuvent ne pas être présents à cet instant à la maison.

Cette situation s’avère encore plus préoccupante à l’occasion des examens à grand tirage. Etant donné que la plus part des établissements et écoles manquent de caisses à pharmacie, les candidats malades pendant les épreuves (fièvre, mal de tête etc.) ne peuvent plus poursuivre normalement leurs compositions.

 

Constat II : En plus de ces constats, il y a aussi le problème de l’assainissement des écoles et l’insuffisance de latrines. Généralement  en milieu rural, les élèves (garçons et filles) sont obligés de se soulager dans la nature, à proximité même de l’école. En plus donc de l’environnement qu’il faut sauvegarder contre la pollution, Il est nécessaire de sécuriser et de protéger la santé des enfants contre des reptiles et autres morsures d’insectes vénéneux par la construction de latrines dans les écoles qui en ont en nombre insuffisant  ou qui n’en sont pas dotées.

Comme tu peux t’en rendre compte, ce chantier est extrêmement vaste. Certains grossistes nationaux de produits pharmaceutiques et autres bienfaiteurs, nous ont aidés à faire nos premiers pas dans cette action humanitaire.

Mais je voudrais en appeler à ta générosité pour que main dans la main, nous puissions ensemble répondre aux besoins sanitaires de l’enfance scolaire ; en nous soutenant financièrement ou matériellement dans ce sacerdoce que nous accomplissons. Les enfants étant l’avenir de nos nations travaillons à leur offrir un lendemain meilleur.

 

Merci d’avance pour ta contribution.

 

 

Vive l’école !